L'histoire de Val-David

 

Équipe de gouret de Val-David 1933-34. Archives de la SHPVD.
Équipe de gouret de Val-David 1933-34. Archives de la SHPVD.

Équipe de gouret de Val-David 1949. PREMIÈRE RANGÉE;  Joël BEAULNE - Théodore  CORDEAU- Gérald BEAULNE- Alexei (Yarrow) YARUSHEVSKY- Claude OUIMET- Marcel OUIMET- Sylvio BEAULIEU- Stolan DAVIDSON.
Équipe de gouret de Val-David 1949. PREMIÈRE RANGÉE; Joël BEAULNE - Théodore CORDEAU- Gérald BEAULNE- Alexei (Yarrow) YARUSHEVSKY- Claude OUIMET- Marcel OUIMET- Sylvio BEAULIEU- Stolan DAVIDSON.

Le club de hockey «Le cercle des jeunes de Val-David» 1949

par Claude Proulx (2000)

En préparation de l’hiver de 1944-45, il s’est formé une nouveau Club de Hockey. Il faisait partie d’une ligue dans les Laurentides. Très actif et populaire, il remporte son premier championnat dès sa première saison. La patinoire à ciel ouvert était située dans le centre du village, sur la rue Saint-Joseph à proximité de la rue Dufresne. On y recevait les clubs extérieurs les samedis et les dimanches ainsi qu’un soir de semaine. Les familles des villageois assistaient en grand nombre aux joutes locales pour encourager les leurs. Ce club de hockey a existé jusqu’à la saison de 1946-47.

À partir de la saison de 1949-50, un deuxième club se forme. Il porte le nom de : Cercle des Jeunes, de Val-David. Il fut fondé par Roger Ouimet, Engelbert Leroux, André Faubert, Théodore Cordeau et Olivier Gagnon.
Les commerçants et les villageois commanditaient généreusement les dépenses du club.

Dès l’hiver de 1949-50, la patinoire se retrouve maintenant sur le site de la bibliothèque municipale d’aujourd’hui. À la fin de sa première saison, le Cercle des Jeunes de Val-David remporte le championnat de la ligue. Il semble que par tradition les valdavidois se retrouvaient souvent les champions.

Pour les joueurs du Cercle des Jeunes de Val-David, Roger Ouimet agit comme gérant-entraîneur du club et Olivier Gagnon comme entraîneur adjoint. Nos valeureux joueurs allaient rencontrer les clubs de Mont-Rolland, Ste-Adèle, Ste-Marguerite, St-Jovite et Ste-Agathe-des-Monts. Selon monsieur Engelbert Leroux, le club a existé pendant une quinzaine d’années.