L'histoire de Val-David

 

 L'Orgue Casavant de l'Église paroissiale. Dessin Sonia Paquin, 2000.
L'Orgue Casavant de l'Église paroissiale. Dessin Sonia Paquin, 2000.

L'orgue Casavant de l'église paroissiale

par Claude Proulx (2000)

C’est dans l’église de la paroisse Saint-Jean-Baptiste qu’on s’installe en 1979 un orgue fabriqué par Casavant Frères à Saint-Hyacinthe en 1906 et portant l’Opus 252. Cet instrument liturgique à système tubulaire et à traction mécanique offre onze jeux ; trente et un tuyaux sonores en façade et 729 autres sont assis sur son matelas de bois à l’intérieur. Il s’agit du plus petit orgue au Québec, fabriqué par Casavant

Au début du mois d’octore 1978, un paroissien, membre de la Chorale de Val-David, soumet l’idée auprès de Jean Morin, le directeur de la Chorale, que notre église puisse se doter d’un orgue de valeur en remplacement du petit instrument qui se trouve sur les lieux.

On consulte le docteur Jean-Louis Lalonde, musicien et directeur de la Symphonie Laurentienne. On s’empresse de contacter Jean-Paul Laliberté, facteur d’orgue à Laval pour savoir si un orgue d’envergure, serait à vendre au Québec. Monsieur le Curé Irénée Bélanger et les marguillers donnent leur aval au projet.

Le trente octobre 1978, le paroissien se porte « acquéreur-in-trust » d’un Orgue Casavant, du Centre hospitalier des Bois-francs à Victoriaville, pour la somme de huit cents dollars, à condition que celui-ci soit installé en permanence dans notre église paroissiale.

Le dix novembre 1978, un contrat d’installation est signé et le projet est confié à Jean-Paul Laliberté qui agit comme Maître d’œuvre, pour la somme trois mille huit cent quatre-vingt-cinq dollars.

Dans les jours qui suivent, La Fondation pour l’orgue de Val-David met en branle un système de collecte de dons et de collaboration des citoyens et citoyennes de la paroisse.

Les frères Alfred et Fernand Dufresne, mettent à la disposition des responsables du projet, deux camions remorque qui se dirigent vers Victoriaville pour aider au démentellement de l’orgue et son rapatriement à Val-David. Trois jours de travail grâce à la généreuse contribution de la famille Dufresne et de quelques paroissiens.
L’installation de cet instrument liturgique magistral qui débute en février 1979 dure près de trois mois. On recoit des dons en argent pour une somme de douze mille dollars, en plus des participations abondantes en main-d’ouvre que nécessitent les travaux de restauration à l’intérieur de l’église.

Le dix neuf mai 1979, cet événement liturgique est couronné par l’Inauguration officielle de l’Orgue de la Paroisse. À cette occasion, un Concert d’orgue est présenté par le Maître-Organiste Raymond Daveluy, titulaire des Grands Orgues de l’oratoire St-Joseph à Montréal La Chorale de Val-David dirigée par Jean Morin donne un récital et le docteur Jean-Louis Lalonde dirige l’orchestre Symphonique Laurentienne.

L’église est pleine avec ses trois cents sièges, en plus des trente musiciens, des trente choristes et de plusieurs dizaines de spectateurs debout ! La musique sacrée de l’orgue fait vibrer les Anges du Ciel.

Comme le suggérait notre regretté et bien-aimé Curé Irénée Bélanger, dans son allocution de remerciements ; Il faudrait une fois de plus agrandir l’église ! Et, de répliquer joyeusement un paroissien: On a encore en masse de la terre à vous donner monsieur le Curé !

Voilà comment, à Val-David, on préserve le patrimoine religieux et comment on célèbre la générosité des citoyens et citoyennes de ce village.

Voici le texte intégral de la remise officielle des titres de propriété de l’Orgue à la Fabrique;

À QUI DE DROIT : Entendu que « Claude Proulx in trust » s’étant porté acquéreur de l’orgue Casavant (1906) no. 252, en date du trente octobre 1978 ; que cet orgue est installé de façon permanente dans l’église de Val-David depuis le dix-neuf mai 1979; les titres de propriété de cet orgue ainsi que le contrat d’installation daté du dix novembre 1978 sont par la présente transférés et remis à la Fabrique de la Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Val-David, ceci rétroactivement à la date d’acquisition du 30 octobre 1978. FAIT À VAL-DAVID, ce trente septembre 1993. Signé : Claude Proulx



En octobre 1993, la Fabrique de la paroisse manque de fonds pour faire des travaux à l’église. Les Marguillers envisagent la vente de l’Orgue. Aussitôt, le président de la Fabrique monsieur Marcel Peterkin, consulte Claude Proulx, sachant que ce dernier s’était engagé avec le consentement de monsieur le Curé Bélanger, à ce que l’orgue soit installé en permanence dans l’église. Quelques brèves discussions avec les Marguillers ont l’heur de leur faire oublier le projet de vente de l’Orgue.

D’une valeur historique, l’Orgue de l’église est un bien de notre patrimoine religieux qu’il nous faut sauvegarder.