L’histoire des pompiers de Val-David: troisième partie

Les pompiers ont été responsable de l’établissement de mesures d’urgence au moment du verglas de 1998 (installation électrique d’urgence, établissement d’un refuge à l’école Saint-Jean-Baptiste); heureusement la panne n’a durée qu’une douzaine d’heures, mais de nombreuses alarmes se sont déclenchées et des feux ont éclatés au moment de la reprise du courant.

Réal Dufresne prend la relève d’Yvan Lachaine en 2000; il était arrivé en 1989 à la municipalité aux travaux publics, était devenu pompier à la fin des années 90. Pendant ses 12 années à la direction du service d’incendie de Val-David Il a aussi à quelques reprises agi comme chef pour Sainte-Lucie et Val-Morin.

 
 
Carte plastifiée du chef Yvan Lachaine; au verso on trouve le nom de ses pompiers, vers l’an 2000, avec leur numéro de téléphone :
Michel Légaré, Gaétan Monette, Marc Larocque, Guy Brazeau, Gilles Paquette, Stéphane Monette, François Larocque, Alain Monette,
Réal Dufresne, Danny Bourgion, Michel Thibault. Collection Yvan Lachaine.
 
Plaque des pompiers volontaires de val-David

 
La bravoure de nos pompiers (photo collection Michel Légaré)

 

Le renvoi en 2012 de Monsieur Réal Dufresne de son poste de directeur du Service des Incendies devait amener une période d’instabilité à la direction; des réflexions visant l’intégration des services d’incendie avaient déjà débuté dans quelques municipalités. Le renvoi à la même époque du chef des pompiers de Val-Morin, M. Gilles Poirier, devait rendre la fusion souhaitable pour plusieurs acteurs. Monsieur Roger Arteau (directeur du service des incendies de Ste-Agathe) assura l’intérim à Val-David jusqu’à la fusion des services de Ste-Agathe, Lanthier, Val-David, Val-Morin, Sainte-Lucie des Laurentides et Ivry-sur-le-lac, sous le nom de Régie incendie des Monts en juin 2016

La fusion des syndicats des pompiers des diverses municipalités aura lieu en juin 2017 et constituera un gain pour les employés des services d’incendie des petites municipalités. Les services sur tout le territoire emploient actuellement entre 78 et 80 pompiers.

Depuis sa création Sébastien Lajoie agit à titre de directeur de la nouvelle Régie Incendie Des Monts. La caserne incendie de Val-David a été fermée en décembre 2018; les équipements et les pompiers de Val-David sont toujours existant, ils ont été regroupés à la caserne de Val-Morin afin de former une équipe (caserne 25) et desservir ensemble les 2 municipalités. Le regroupement des 2 services incendies ( Val-David et Val-Morin ) dans la caserne de Val-Morin est une solution temporaire, car des projets de constructions d’une nouvelle  caserne sont sur la table pour les prochaines années. Le coffre-fort qui occupait le bureau du chef dans la caserne, et qui servait de reposoir aux rapports d’incendies de Val-David, a été transporté à la mairie; on n’arrive plus à l’ouvrir; on pense qu’il ne contient plus rien. Qui sait ?

Les pompiers ont toujours cultivé leurs relations auprès des citoyens, participant aux fêtes de la St-jean (bûchers, soirées sous la tente…), paradant et ouvrant leurs portes aux jeunes… travaillant à ramasser des fonds pour divers projets sociaux dont des collectes pour les téléthons (leur record, 770.52 $ récoltés en 1989 pour le Téléthon des Étoiles), des collectes parfois pour leurs habits ou pour de l’équipement, des campagnes de collection de jouets pendant le temps des Fêtes (après l’an 2000), des participations aux Fêtes de l’Halloween…      

Aujourd’hui, les pompiers de la Régie Incendie des Monts poursuivent l’implication dans des concours ou olympiades. Dans le cadre de la 22e édition du Défi Gratte-Ciel le 1er juin dernier, ils ont gravi à pieds, chargés de leur équipement, les 23 étages de la Tour Deloitte au centre-ville de Montréal.

 
 
                             Participants de la Régie incendie Des Monts au Défi Gratte-ciel 2019. source : L’information du Nord

 

Quelques mots rapides sur la Sécurité Civile, qui sans être reliée directement à la sécurité incendie fait partie de la grande famille des services municipaux de sécurité. En mars 1964, Val-David joint le groupe 861 de la protection civile; à la fin de 1974 la municipalité se dote d’un plan d’urgence et nomme des directeurs à divers postes : coordonnateur municipal Julien St-Louis, coordonnateur adjoint Engelbert Leroux, directeur des communications Roger Ouimet; directeur information Lionel DeSerres; directeur Services Sociaux Armand Lachaine; directeur Santé Marc Larose; directeur Police Guy Lachaine; directeur Incendie Guy Lachaine; directeur Services Techniques Gérard Vendette; directeur vcvcRadioprotection Gérard Vendette; directeur Sauvetage et Garde Civile Alcide Boutin ; directeur Approvisionnement et Main d’oeuvre Bernard Lachaine; directeur Transport Jean-Louis Mathieu. Début 1975, Engelbert Leroux devient coordonnateur municipal afin de libérer le maire Julien St-Louis, Gaétan Gareau remplace le conseiller Marc Larose à la Santé, Jacques Leroux remplace le conseiller Gérard Vendette au Service Technique et la radio protection, Robert Brazeau remplace le conseiller Jean-Louis Mathieu au Transport.

 

Poursuivre l’histoire des pompiers: quatrième partie. Les grands feux dans l’histoire de Val-David

Fermer le menu