Abrogation de la loi sur la tempérance à St-Jean-Baptiste de Belisle (1939)

Au début des années 1900, la Paroisse de Ste-Agathe-des-Monts adopte la loi la prohibition de toute boisson alcoolisée sur le territoire. 

Cette loi est appelée loi de la tempérance même lorsqu’elle interdit complètement tout forme de consommation d’alcool.

Source de la photo: Vintage periods / CC BY

Le mouvement pour la tempérance, une campagne politique et sociale du XIXe et du début du XXe siècle qui préconise de s’abstenir complètement de boire de l’alcool ou de le faire avec modération, est poussé par la croyance que la consommation d’alcool est le facteur responsable de la plupart des maux de la société. Le mouvement de masse est de portée international. ( source: l’encyclopédie canadienne )

En 1939, un groupe de citoyens fait une demande officielle pour que ce règlement soit abrogé pour la municipalité  de St-Jean-Baptiste de Bélisle ( Val-David) et qu’il soit possible de présenter l’abolition de ce règlement aux électeurs  de la municipalité pour approbation. 

Une vingtaine de citoyens initient cette demande, présentée officiellement et en bonne due forme le 12 avril 1939 par Philippe Thivierge, secrétaire-trésorier de la Municipalité du village de Saint-Jean-Baptiste de Bélisle  

PROVINCE DE
QUEBEC DISTRICT
DE TERREBONNE
MUNICIPALITE DU
VILLAGE DE SAINT-JEAN-BAPTISTE DE BELISLE ( VAL-DAVid) Qué.
 
Loi de Tempérance de Québec
Chapitre 42 des statuts refondus de Québec 1925
 
 
Les soussignés électeurs municipaux dûment qualifiés de la municipalité de Saint-jean-Baptiste de Bélisle demandent par les présentes que le règlement de prohibition déjà adopté pour cette Municipalité soit abrogé et qu’un règlement abrogeant ledit règlement de prohibition soit soumis à l’approbation des électeurs municipaux de cette municipalité.
 
En foi de quoi nous avons seings aux présentes à Saint-Jean-Baptiste- de Bélisle ( Val-David) ce quatrième jour de mars mil neuf cent-trente-neuf,
 
Hermas Lamoureux
J.-C. Guindon
Dieudonné Parent
Joseph Monette
Lucien Deschamps
Philias Rollin
Joseph Rollin, fils
Hormidas Desjardins
Mathieu Parent
J.-A. Des champs, J.-O. Belisle
O. Lalande
E. Vézina
Welley Raymond
Eloi Rollin
Roger Deschamps Inc
Nephtalie OUimet
Albert Guimdon
Edouard Lachaine
Joseph Rollin
Clodomir Chalifoux
 
 
En conformité avec la requête ci-dessus mentionnée à la session du conseil municipal du village de Saint-Jean-Baptiste de Bélisle tenue le 6 ième jour de mars 1939, l’avis de motion suivante fût donné par un conseiller municipal de cette municipalité.
 
Qu’à la prochaine session régulière du conseil municipal du village du village de Saint-Jean-Baptiste de Bélisle qui sera tenue le 3 avril prochain à la place ordinaire des sessions de ce conseil, il proposera l’adoption du règlement suivant: 
 
Que le règlement prohibant la vente des liqueurs alcooliques et l’émission des permis en conséquence dans les limites de cette municipalité et dûment adopté par le conseil municipal de la Paroisse de Sainte-Agathe des Monts ( il y a environ 30 ans) dont faisait partie la Municipalité de Saint-Jean-Baptiste de Bélisle;  soit par le présent règlement abrogé et que le présent règlement abrogeant le dit règlement de prohibition adopté pour cette municipalité soit soumis aux électeurs municipaux pour approbation.

Que la résolution du conseil municipal de cette municipalité, la date du 29 avril avril 1939 a été arrêtée pour la votation sur le présent règlement.

                               (Source: L’Avenir du Nord , 21 avril 1939)

Un avis au sujet de ce vote est publié à l’intention des électeurs  municipaux  en ajoutant qu’ un bureau de vote sera tenu à Val-David, dans la salle de l’église  et qu’il sera ouvert de 9 heures du matin et fermera à 6 heures le soir. 

Le premier mai 1940  l’Action catholique rapporte que

Un règlement ayant pour objet d’octroyer trois permis pour la vente de bière et de vins dans cette municipalité a été soumis par referendum aux électeurs samedi dernier. La prohibition a été maintenue par 93 votes contre 60.

Val-David est maintenant la seule municipalité au nord de Montréal où la prohibition soit en vigueur.

 
 


NOTE: Nous n’avons trouvé aucune information sur le moment où la prohibition a été abolie à Val-David.
Si vous avez des détails sur ce sujet, n’hésitez pas à communiquer avec la SHPVD pour les partager. 
 
 
Paul Carle: 

514-220-3184

Fermer le menu