Capsule historique #1: Val-David, les débuts difficiles

Val-David, les débuts difficiles

1849 marque un nouveau départ pour 3 jeunes hommes qui sont les premiers à s’établir dans ces cantons du Nord qui deviendront Val-David; l’année suivante, ils seront rejoints par leurs épouses, et d’autres braves. Car il faut être fort, brave; la terre est ingrate (on parle de « terres de roches » dans les Laurentides); l’isolement est total (faudra attendre 20 ans pour l’ouverture d’un chemin menant de Shawbridge à Val-David). Les colons ont peine à assurer leur subsistance, la pauvreté est généralisée.

C’est le train du Nord, projet fondateur et structurant du Curé Antoine Labelle de St-Jérôme qui pourra apporter espoir aux quelques centaines de colons installés ici. Le train de Montréal atteint St-Jérôme pour la première fois en 1876. Il faudra 16 années de plus pour qu’il atteigne Sainte-Agathe, chez nous, en 1892. Il atteindra finalement Mont-Laurier en 1909.

Antoine Labelle a réussi à vendre l’idée de son train aux investisseurs en promettant du bois de chauffage et du bois de construction pour le marché de Montréal (bois de charpente, bois de plancher, moulures…). Un nouveau débouché pour nos colons, un moyen assuré de sortir de l’isolement et peut-être de la pauvreté.

Fermer le menu