Franco, l’homme aux étoiles

Par Carmelle Cavezzali, avril 2020.

 

Franco, l’Homme aux étoiles . C’est ainsi que la revue L’Actualité de juillet ’78 qualifiait Franco Cavezzali, astronome amateur de Val-David.

En 1972, Franco est propriétaire de l’Auberge du Vieux Foyer, fondée avec son épouse Carmelle LaBrèche sur le chemin Doncaster, à Val-David. Il construit à l’arrière de l’auberge un observatoire qu’il appellera MIZAR (du nom d’une étoile); il y mettra ses trois télescopes à la disposition des amateurs qui viendront suivre les activités du Centre d’Astronomie qu’il vient de fonder.

Franco veut rendre accessible à tous cette science trop longtemps confinée aux établissements universitaires, pour en faire un loisir culturel à la portée de tous. Avec l’Éducation des adultes de Mont-Rolland, Sainte-Agathe et Saint-Jovite, il organise des soirées. À l’aide de films, de conférences et de séances d’observation les participants partent à la découverte du monde stellaire. Il n’oublie pas les jeunes qu’il va rencontrer à l’école pour éveiller leur intérêt au monde de l’espace.

 

Le directeur de l’Observatoire du Québec, Monsieur René Racine, membre du Conseil scientifique du grand télescope Canada-France-Hawaii vient inaugurer le Centre en présentant à Val-David une causerie. Il parlera du grand télescope en construction au Lac Mégantic et du plaisir de l’observation à l’œil nu et à l’aide d’instruments d’optique pour découvrir l’univers qui nous entoure.

De 1975 à 1978 les activités se multiplient : la lune, Vénus, les comètes, le système solaire, la naissance des étoiles, la recherche spatiale, etc. Les astronomes amateurs se rencontrent au Centre d’astronomie pour parfaire leurs connaissances et échanger sur leurs techniques d’observation.

Franco Cavezzali, à gauche, directeur du nouveau Centre d’Astronomie de Val-David, explique à des élèves le fonctionnement de certains instruments de précision. Source: La Presse, 29 juillet 1978

Source: Le soleil, 16 juin 1979

 

Pour la première fois, au mois de juillet 1979, deux stages d’astronomie ont lieux au Mont-Plante, à Val-David, réunissant des amateurs des quatre coins du Québec et même des Maritimes. Chacun apporte son télescope, on observe, on discute, on photographie, l’enthousiasme est à son comble, c’est un énorme succès.

Les multiples articles que le journal Ski-se-dit, Le Sommet, l’Écho du Nord et tous les autres journaux de la région ont publié au cours des années, témoignent de la vitalité qui caractérisait le Centre d’Astronomie de Val-David.

Les jeunes ne l’ont pas connu, mais les plus vieux se rappelleront peut-être en le croisant dans Val-David avec son déambulateur, du jeune monsieur Franco qui voulait les mener à la découverte des étoiles.

 

Fermer le menu