Louis Mulhstock ; un peintre reconnu qui a habité Val-David pendant 40 ans

En collaboration avec Paul Carle

Pendant plus de 40 ans Val-David a accueilli Louis Mulhstock, un peintre nommé officier de l’orde du Canada en 1990 et Grand officier en 1998, qui a peint jusqu’à sa mort à l’âge de 97 ans.

Louis Mulhstock , né en Pologne en 1904 , arrive avec sa famille à Montréal en 1911 lors d’une vague d’immigration juive. À l’âge de 14 ans il suit des cours de dessin au Monument national à Montréal. Plus tard il suivra des cours de peinture en France et reviendra au Québec en 1930. À partir de ce moment il trouvera ici toute l’inspiration dont il a besoin pour peindre.

Dès son retour Muhlstock s’inspire des gens démunis qui l’entourent, que ce soit des ouvriers, des chômeurs, des enfants du voisinage. Il dessine parfois sur de simples papiers d’emballage ce qu’il observe de son quartier .

À cette époque puritaine Mushlstock fera aussi des nus à partir de modèles vivants. Dans les années 1980, à plus de 80 ans, Mushlstock opte pour la peinture non figurative et pour l’écriture de poésie.

Entretemps, le 10 mai 1947, Louis Mulhstock, qui habite alors la rue Ste-Famille à Montréal, achète une grande propriété à Val-David . Arthur Gascon lui vend le lot 3 original dans le 8e rang du Canton Morin, avec sa maison et ses dépendances, incluant même « le poêle qui est dans la maison ».

Mulhstock conservera pendant près d’une quarantaine d’années cette propriété du 1725 chemin du 8e rang. Il lui donnera la nom d’Isola  et la vendra en juillet 1983  à un membre de sa famille, Rachel Feinholz, femme de Solomon Mulhstock, qui y habite déjà.

La propriété sera partiellement expropriée en 1971 et une partie de son lot sera vendue au gouvernement  du Québec pour le prolongement de l’Autoroute 15 jusqu’à Sainte-Agathe.

À ce moment le rang 8 sera coupé et la rue sera renommée Chemin des Lilas. Le nom « Chemin des Lilas » pourrait avoir été suggéré par Louis Mulhstock. Malgré l’expropriation le lot fait toujours plus de 50 âcres en 1983.

Depuis ce temps, la maison et ses dépendances ont été démolies. Selon des voisins, il y aurait cependant encore, sur le terrain, des restes d’écuries.

Louis Mulhstock a peint plusieurs toiles ayant pour thème son coin de pays; Val-David, ses rangs, ses montagnes, sa maison nommée Isola, ses dépendances. 

“Mot de l’artiste

On peut accepter le fait ou non.  Mais on ne peut le nier.

Chacun d’entre nous fait partie d’un tout.

Qu’il s’agisse de l’insecte, de l’animal, de l’homme :

chacun est programmé,

chacun doit agir et vivre sa vie selon la nature des choses,

et apporter sa propre contribution :

dans certains cas, considérable, dans d’autres, modeste.

La plus petite contribution est aussi importante.

Sans la contribution de chacun, le tout n’est pas complet.”

(Louis Muhlstock,  Louis Muhlstock, OC, LLD, CGP, un peintre dans le siècle […],

supra, à la p. 7)  “Les textes de Louis Muhlstock ont été rédigés en anglais. Ils ont été traduits en français par Serge Wagner.”, ISBN: 2921541076.

*Pour voir d’autres oeuvres de Louis Muhlstock

https://www.invaluable.com/artist/muhlstock-louis-0uumeds3ii/sold-at-auction-prices/

  • Pour en savoir plus sur Louis Muhlstock

https://ville.montreal.qc.ca/memoiresdesmontrealais/louis-muhlstock-toute-une-vie-en-peinture

https://www.galerievalentin.com/art-contemporain/louis-muhlstock/biographie.php

Fermer le menu