Pierre Bélanger, une vie bien remplie

Article paru dans le Ski-se-Dit , septembre 2005

Par André Berthelet

Médecin spécialisé en gériatrie, guitariste classique, artiste verrier, et ( pour se changer les idées…) études en maîtrise en archéologie précolombienne. quatre facettes d’une même existence qu’on peut légitimement qualifiée de ” bien remplie” … C’est le sentiment qui ressort d’une rencontre avec notre concitoyen Pierre Bélanger qui, toujours à la recherche de nouveaux défis, partage également ses loisirs entre le jardinage sur les cinq acres qu’occupe sa propriété  des hauteur de Val David, le vélo et le ski de fond. Faut voir aussi la splendeur du paysage qui s’offrent aux visiteurs des Bélanger à la vue du mont Plante et des centres de ski Belle-Neige et Vallée Bleue pour comprendre  leur amour de la région qu’ils habitent depuis déjà quarante ans. 

Né à Montréal dans le quartier Notre-Dame-de Grâce, Pierre Bélanger venait souvent à Sainte-Adèle avec sa famille. De là son intérêt pour s’installer ici quand, après son cours de médecine à l’université de Montréal et deux ans de pratique dans la grande ville et à Hawaï, il est résolu d’ouvrir son propre bureau médical à Sainte-Agathe-des-Monts. Paradoxalement, l’un des principaux attraits qu’il reconnaît à Val David c’est d’être à proximité de la “métropole”…. La première maison qu’il occupa pendant dix ans à son arrivée était situé sur la route 117 à Val Morin. Une propriété qu’on retrouve encore aujourd’hui, qui est voisine de Go kart Val-Va et qui abrite un commerce d’antiquités.

Pierre Bélanger et sa conjointe Jocelyne Aird-Bélanger, graveur bien connu à Val David pour avoir assumé la direction de l’atelier de L’ÎLe pendant longtemps, on eu deux filles, Pascale et Annique, qui leur ont donné six petits enfants, âgés maintenant de cinq à dix-sept ans. Pierre pratique toujours la médecine à “temps partiel” à son bureau de Sainte-Agathe, après avoir mis sur pied le département de soins de longue durée au Centre hospitalier Laurentien du même endroit.

Dans ces temps libres, il a enseigné la guitare classique pendant dix ans. Concurremment, il s’est donné pour défi de jouer en  concert les cinq prélude de Villa-Lobos, ce qu’il fit en 1974 dans l’église de Val-David, au profit d’une levée de fonds qui allait faire démarrer une troupe scoute! Quand il eut atteint son but, il se tourna vers le vitrail… Nouvelle passion qui dure depuis maintenant 25 ans. À son crédit neuf vitraux à la chapelle de père Oblats de Saint-Agathe,( actuel Stonehaven),  quatorze à l’église Notre-Dame-de-Fatima du même village, et quatre à la bibliothèque de Val-David. Il enseigne encore cet art au studio du Verre du Vieux-Montréal, l’un des plus grands centres de l’est du Canada.

La maison “pièces sur pièces” que les Bélanger habitent, bel exemple de récupération, a été construite à partir de matériaux recueillis dans quatre maisons centenaires de la réserve indienne de Maniwaki. Pierre Bélanger trouve que Val-David se développe très vite et souhaite que nos élus contrôle rapidement la situation.  “Il faut sauvegarder absolument notre belle qualité de vie. Je souhaite que le comité d’urbanisme  mis sur pied par le conseil municipal puisse avoir beaucoup d’influence sur les décisions qui seront prises”,commente-t-il. Grand voyageur, au moment de cette entrevue, il revenait d’un séjour en Pologne.

 

Mise à jour 2021

  • Entre 2006 et 2019 Pierre Bélanger travaille au CHSLD de l’hôpital de Ste-Agathe. En 2019 Pierre Bélanger met fin à sa carrière médicale à l’âge de 81 ans.
  • Depuis 1990, Pierre Bélanger continue de faire des sculptures Récup-art.

 

Détail  d’une des 14 verrières réalisées par Pierre  Bélanger à l’église Notre-Dame-de-Fatima. Collection Pierre Bélanger
PARODIE: un des sculptures en Récup-Art Collection Pierre Bélanger.