Une belle vieille maison sur le bord du Lac Paquin: La maison Eberts-Gold

Le lot 9A du rang 7 du Canton Morin, sur lequel a été construit cette maison, a d’abord été la propriété (avec le lot 8, son voisin) d’Alexis Barbarie dit Grand’Maison(1) puis d’Anselme Barbarie dit Grand’Maison(2). Après un court passage entre les mains d’Adolphe Bellerive (3) entre 1893 et 1896, les deux lots sont cédés en 1897 à Alphonse Paquin(4). Alphonse Paquin revendra en 1909 la propriété à John Lewis Woods de Montréal(5) ; l’acte de vente ne fait pas mention de bâtisses sur le terrain. En 1914, John Lewis Woods vend sa propriété à Edmond Melchior Von Eberts; cette fois l’acte fait bien mention d’une maison sur le terrain(6).

Selon le propriétaire actuel on trouverait au sous-sol de cette maison une inscription gravée sur une poutre qui indique 1899 ou 1900; il croit qu’il s’agit là de l’âge de construction de la première partie de cette maison.

Donc, ou la maison a d’abord été celle d’Alphonse Paquin ou elle a été construite par J.L.Woods.

Edmond M. Von Eberts (ou tout simplement Eberts) ajoutera à la maison 2 allonges en 1939 : une allonge servira de bibliothèque et de chambre des maîtres, l’autre de résidence pour les serviteurs. Une autre rallonge encore en 1944 ou 1945, attachée à la bibliothèque.

Le docteur Edmond Melchior Eberts joua un rôle important dans la médecine à Montréal et au Canada; il fut professeur de chirurgie à l’Université McGill et membre de l’équipe de chirurgie du Montreal General Hospital pendant 40 ans. Edmond M. Eberts décède en 1945.

Le 9 janvier 1946, la propriété est vendue par le Montreal Trust Company (qui agit à titre d’exécuteur testamentaire de E.M. Eberts) à Pauline Woloz, veuve du défunt Moses Gold manufacturier, Morris Rosmarin, ouvrier du textile et Edward Woloz, manufacturier (il semble à ce moment propriétaire de la compagnie Eddy Dress sur la rue Bleury à Montréal). Tous les trois sont dits citoyens de la ville d’Outremont.

Encore aujourd’hui, 75 ans plus tard, la propriété est toujours entre les mains de la famille Gold.   Au début des années 1980, le docteur Michael (Mickey) Gold et son frère Teddy Gold, constructeur, achètent les intérêts de leurs oncles, Morris Rosmarin et Eddy Woloz et deviennent ainsi les seuls propriétaires.  Aujourd’hui la propriété appartient aux enfants du docteur Gold et à la veuve de Teddy Gold.  À ce jour, six générations de la famille Gold ont eu du plaisir sur cette propriété.

1-Registre foncier du Québec, comté de Terrebonne, acte 31629
2-Registre foncier du Québec, comté de Terrebonne, acte 36554
3-Registre foncier du Québec, comté de Terrebonne, actes 57067, 57068
4-Registre foncier du Québec, comté de Terrebonne, acte 44542
5-Registre foncier du Québec, comté de Terrebonne, actes 56521 et 56522
6-Registre foncier du Québec, comté de Terrebonne, acte 64658(1)

 

 

Fermer le menu