L’arrivée du père Noël au centre de ski des Monts-Plante en 1976

Val-David, le samedi 11 décembre 1976
Propos rapportés par Claude Proulx

Mes arrières grands-parents me racontaient que le père Noël revenait à Val-David tous les hivers, c’était bien connu et ce, depuis l’arrivée en 1849 de Jean-Baptiste Dufresne de Saint-Benoît-du-Lac et de ses cousins Olivier et Narcisse Ménard, les premiers colonisateurs de notre territoire. Rappelons ici que le père de ce Jean-Baptiste Dufresne, colonisateur, se nommait aussi Jean-Baptiste et qu’il s’était marié avec une demoiselle Adélaïde Proulx. La légende racontait que cette demoiselle avait un lien de parenté avec le père Noël.

C’est donc le samedi du 11 décembre de 1976 que le père Noël était arrivé cette année-là, tout juste deux semaines avant les grandes Fêtes.

Pour célébrer cet événement annuel, Yvan Lapointe, le gérant du Centre de ski des Monts-Plante, avait réussi à obtenir de la mère Noël que son époux vienne visiter son centre pour faire plaisir aux jeunes sportifs du Val-David. Depuis plusieurs semaines, les familles du village avaient été informées de la chose et on anticipait un grand rassemblement des jeunes skieurs et skieuses du village au centre de ski.

C’est ainsi que vers une heure de l’après-midi en ce samedi du 11 décembre 1976, au moment où les jeunes skieurs et skieuses terminaient leur repas du midi, ils aperçurent un skieur de fond pourvu d’une longue barbe blanche et vêtu de rouge et de blanc qui descendait sur le mont St-Aubin (montagne qu’on appelait le P’tit Mont Plante). Rappelons que le mont St-Aubin et le mont Césaire constituaient le domaine skiable du Centre de ski des Monts-Plante, lequel était situé à cheval sur le chemin du premier rang de Doncaster juste avant d’arriver à la montée Gagnon lorsqu’on venait du village.

C’est sur le sentier de La Belle Étoile, lequel traverse le domaine du centre de ski, qu’un groupe de belles skieuses s’empressent de venir saluer le père Noël qui avait, grâce à la générosité de ces sportives, amassé dans son sac dorsal de cadeaux la jolie somme de 48 dollars, qu’il remit au bon et dévoué curé Irénée Bélanger pour ses bonnes œuvres paroissiales.

Un peu plus tard en après-midi de cette même journée, le père Noël descendit de ses montagnes et vint rencontrer les jeunes skieurs et skieuses au pavillon du P’tit Mont Plante pour les réconforter de ses câlins affectueux des Fêtes de Noël. Sur une photo, on reconnait le Père Noël lui-même, entouré à sa droite de la jeune Hélène Leguerrier, qui devint plus tard une championne québécoise de ski alpin, d’Yvan Lapointe junior à sa gauche, Jean-François Pilon, Éric Proulx, Jean Carignan, Marie-Josée Pilon et de quelques autres jeunes skieurs et skieuses, tous membres du Club de Ski des Jeunes qui fréquentaient les Monts-Plante.

 

En complément

Histoire générale de Val-David, texte de Claude Proulx.

Le mont Plante, deux articles tirés du journal Ski-se-Dit.

L’histoire du ski à Val-David, texte de Claude Proulx.

 

 

 

 

 

Fermer le menu