Eugène Monette L’homme qui aimait les arbres

Eugène a d’abord été bûcheron. Mais il aimait les arbres d’une façon pas ordinaire. D’un coup d’oeil, il savait combien de poutres ou de planches il pouvait faire dans celui-ci, combien de temps il fallait laisser à ce boisé-là pour que les épinettes, les sapins, les érables, les hêtres et les frênes prennent toute leur valeur.

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu